BARBARA

La Dame Brune

Pour une longue dame brune,
J'ai inventé,
Une chanson au clair de la lune,
Quelques couplets,
Si jamais, elle l'entend, un jour,
Elle saura,
Que c'est une chanson d'amour,
Pour elle et moi,

Je suis la longue dame brune,
Que tu attends,
Je suis la longue dame brune,
Et je t'entends,
Chante encore au clair de la lune,
Je viens vers toi,
Ta guitare, ancre de fortune,
Guide mes pas,

Pierrot m'avait prêté sa plume,
Ce matin là,
A ma guitare de fortune,
Je pris le La,
Je me suis pris pour un poète,
En écrivant,
Les mots qui passaient par ma tête,
Comme le vent,

Pierrot t'avait prêté sa plume,
Cette nuit la,
A ta guitare de fortune,
Tu pris le La,
Et tu t'es pris pour un poète,
En écrivant,
Les mots qui passaient par ta tète,
Comme le vent,

J'ai habillé la dame brune,
Dans mes pensées,
D'un morceau de voile de brume,
Et de rosée,
J'ai fait son lit contre ma peau,
Pour qu'elle soit bien,
Bien à l'abri et bien au chaud,
Entre mes mains,

Habillée d'un voile de brume,
Et de rosêe,
Je suis la longue dame brune,
De ta pensée,
Chante encore au clair de la lune,
Je viens vers toi,
A travers les monts et les dunes,
J'entends ta voix,

Pour une longue dame brune,
J'ai inventé,
Une chanson au clair de la lune,
Quelques couplets,
Je sais qu'elle l'entendra un jour,
Qui sait, demain,
Pour que cette chanson d'amour,
Finisse bien,

Bonjour, je suis la dame brune,
J'ai tant marché,
Bonjour,je suis la dame brune,
Je t'ai trouvé,
Fais-moi place au creux de ton lit,
Je serai bien,
Bien au chaud et bien à l'abri,
Contre tes reins...

(G. Moustaki/Barbara, G, Moustaki)